Ils font l'Oise

Honorée pour son courage, Mélissa Mouret reçoit le Trophée du Département

Une cérémonie a été organisée pour honorer le courage de cet agent d’entretien du Département. Elle a reçu le Trophée du Conseil départemental de l’Oise des mains de la Présidente Nadège Lefebvre, pour la féliciter d’avoir sauvé une jeune femme tombée dans le Thérain après les inondations, le 30 juin dernier.

Publié le

Sans cette action, l’issue aurait certainement pu être dramatique. Le regard tourné chaleureusement vers la jeune héroïne beauvaisienne, la Présidente du Conseil départemental de l’Oise, Nadège Lefebvre a tenu à souligner ce geste de courage lors d’une cérémonie organisée, jeudi 30 septembre à l’Hôtel du Département en présence, des parents et de la sœur de Mélissa. « Lorsque j’ai été informée de votre exploit chère Mélissa, il m’a semblé comme une évidence de vous offrir cette réception et de mettre en lumière votre geste, tel un exemple pour nos concitoyens. »

L’eau est alors à peine à 15 degrés

« Ce jour-là, le mercredi 30 juin, rappelle Nadège Lefebvre lors de son discours, il est 17h15, vous prenez votre poste d’agent d’entretien rue Desjardins, dans un bâtiment du Conseil départemental. A cette période, Beauvais et le Beauvaisis sont frappés par de fortes pluies qui entrainent des inondations ainsi que de nombreux dégâts sur notre territoire », retrace la Présidente. Le niveau des eaux monte donc vite dans notre département à la fin de ce mois de juin et le Thérain est déjà particulièrement haut. « Alors que vous êtes en train de balayer devant l’entrée, vous apercevez une jeune femme près du Thérain. Vous détournez le regard quelques instants, "à peine une seconde" dites-vous, puis vous regardez de nouveau vers l’extérieur. C’est à ce moment-là que vous vous rendez compte que la jeune femme a disparu ».

J’étais en train de balayer et il y a plein de fenêtres dans ce couloir,  j'ai vu une fille arriver près du bord, accroupie et à un moment je ne la voyais plus. Je n’ai pas réfléchi, ça été très vite en fait. Mélissa Mouret

Mélissa se précipite alors au bord de l’eau, plonge sans hésiter dans le Thérain pour nager jusqu’à elle. « L’eau est alors à peine à 15 degrés, appuie Nadège Lefebvre, mais qu’importe, vous n’écoutez que votre courage, sans vous souciez du risque que vous prenez pour vous-même. » 

Un évènement comme celui-ci marque une vie

Mélissa parvient alors à rejoindre la victime jusqu’au pont, près d’une arche de la rivière sous laquelle elle se trouve, à la ramener à la nage puis à la mettre dans l’herbe avec l’aide d’une jeune fille qui a assisté à la scène. Dans les instants qui ont suivi, les pompiers sont arrivés et ont pu prendre le relai.

Devant Mélissa et sa famille, les yeux rougis par l’émotion, emplies de fierté après le rappel de ce récit, Nadège Lefebvre souligne qu’un évènement comme celui-ci marque une vie. « Celle de la personne que vous avez sauvée, mais aussi la vôtre et celle de votre famille. Si vous n’aviez pas été présente à cet endroit précis et à ce moment-là, et si vous n’aviez pas fait preuve d’un grand courage, un drame serait certainement survenu. »

Vous êtes un exemple de citoyenneté et il était essentiel à mes yeux que vous soyez présentée comme tel aujourd’hui. C’est pour tout cela que, au nom du Département de l’Oise, je tiens à vous adresser mes plus sincères félicitations pour votre acte de bravoure. Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental de l'Oise