Ils font l'Oise

Franck Portefaix et son miel du vexin

Franck Portefaix n'est pas tombé par hasard dans l'univers de l'apiculture. Ce jeune producteur, dont l’exploitation "Les bons miels du Vexin et du Midi" est située à Neuville-Bosc, baigne dans le miel depuis son plus jeune âge. Portrait d'un apiculteur passionné qui exerce également la transhumance !

Publié le

Le miel : une affaire familiale

Parents, oncles, tantes et cousins travaillent dans l'apiculture, c’est tout naturellement que Franck Portefaix s'est lancé également dans l’aventure. « Baignant dans le miel depuis mon plus jeune âge, je décide de créer, en mars 2000 grâce à l’énorme soutien de mes parents, ma propre exploitation à Neuville-Bosc dans une grange en bois. Je partage désormais mes locaux, depuis 2015, avec mon beau-frère, Fabien Colomer, également apiculteur. Entre mon frère, Steeve du “Clos des Abeilles", mon beau-frère et moi-même, nous gérons en tout 600 ruches dans le Vexin et 200 en Provence, ce qui nous permet de récolter jusqu'à 13 sortes de miel » nous explique-t-il.

 

Du miel et du goût : en avant la transhumance!

Miel de forêt, de tilleul, de châtaignier, d'acacia mais également des miels récoltés dans des lieux de transhumance avec quelques notes de romarin, de garrigue, de thym ou encore de lavande…

De la variété, de la qualité et du goût ! Mais quel est le secret de l'exploitation de Franck ? Des abeilles qui œuvrent chaque jour à fabriquer ce produit certes mais les fleurs qu’elles butinent ont également une grande importance dans le processus de fabrication global.

D'où l'utilité d’avoir dans l’apiculture, comme dans l'agriculture d'ailleurs, des lieux de transhumance. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

« Nous pratiquons la transhumance dans le midi, c'est-à-dire que nous déplaçons nos ruches de manière saisonnière. Plus précisément entre avril et septembre, l'hiver nous ne produisons pas de miel. À la tombée de la nuit, les abeilles sont toutes regroupées dans leur ruche, il nous suffit alors de boucher l'entrée de celle-ci et de les charger dans une remorque tractée par un véhicule tout-terrain. Nous roulons ensuite de nuit jusqu'au nouvel emplacement choisi où abondent de nouvelles fleurs. Nous récoltons ainsi, selon les années, jusqu'à 6 sortes de miel. Nous remontons ensuite dans le Vexin pour les mettre en pot avant de les commercialiser. »

 

L'apiculture : une activité de tous les instants

Un travail très prenant mais qui se révèle être passionnant et enrichissant, pousse Franck Portefaix à faire de nombreux déplacements.

« Notre travail est chaque jour différent et varie également selon les saisons. Cela va de la visite des ruches, des lieux de transhumance, de l'extraction de miel, de la mise en pot, à la vente des produits sur le marché. Et ensuite viennent la comptabilité et l’entretien du matériel. »

 

Du miel mais également…

Si le miel est le produit phare de l’exploitation, il sert également à la fabrication de produits dérivés qui ont aussi leur petit succès tels que la gelée royale, le pollen mais également du nougat, de la bière du Vexin au miel ou du pain d’épices artisanal… Des produits dont ils confient la préparation à des artisans venus des 4 coins de la France.

 

Des projets qui bourdonnent

En plus de la gestion de ses centaines de ruches, Franck Portefaix ne s'arrête pas là. Il s'est fixé plusieurs objectifs qu'il espère mener à bien d'ici l’année prochaine.

« Nous souhaitons augmenter notre cheptel de ruches et donc la production et sûrement recruter une personne supplémentaire ». En effet, « l'année 2020 est un bon cru au niveau des récoltes. Le climat a été très favorable sur le nord de la France et nous avons fait de très belles récoltes de printemps ».

Pour continuer sur cette belle lancée, l'apiculteur souhaite diversifier ses points de vente et pense notamment à faire de la vente à distance en créant un « vrai site internet » pour l'aider dans cette entreprise. Une activité donc en pleine expansion !

Dernièrement, le Conseil départemental de l’Oise a lancé la campagne « J'aime l’Oise », pour re-dynamiser l’économie locale, « la communication et la promotion est toujours une bonne idée ».

 

Franck Portefaix fait partie des exposants habitués du Marché Fermier de l'Oise depuis 2012 !

Véritable vitrine commerciale agricole, l'événement qui se déroule, dans le parc de l'Hôtel du Département à Beauvais, offre à la fabrique de miel et ses nombreux produits, une excellente visibilité.

« Ce qui nous aide le plus, c'est l'organisation du marché fermier qui met vraiment les producteurs en avant. Les ventes réalisées sont excellentes et les nouveaux clients nombreux. Il y a donc des retombées toute l'année ! »

« C'est une des meilleures manifestations auxquelles je participe chaque année. C'est très bien organisé, la communication est excellente et il y a beaucoup de monde ! Le public de cet événement est très demandeur de produits de qualité. »

 

Envie de déguster du bon miel du Vexin ?

Tous les lieux et dates de vente sont indiqués sur le site internet www.lesbonsmielsduvexin.fr

Retrouvez également tous les produits en vente directe sur l'exploitation tous les jeudis de 15h à 18h ; sauf du lundi 6 juillet au dimanche 23 août (il faut bien faire les récoltes), les 24 et 31 décembre 2020 et le jeudi de l’Ascension 13 Mai 2021.