Emploi

INSERTION : Le Département renforce son action en faveur de l'emploi

Le Département de l’Oise et l’Etat ont signé, mardi 28 septembre 2021, l’acte officiel d’installation du Service Public de l’Insertion et de l’Emploi (SPIE). Une nouvelle étape dans la politique d’insertion par le travail mené par le Conseil départemental de l’Oise.

Publié le

Lutter contre la pauvreté, favoriser le retour à l’activité des personnes pour assurer leur dignité, est crucial. C’est pourquoi le Département de l’Oise se réjouit d’être lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt sur ces sujets d’importance, lancé par l’Etat fin 2020, avec à la clef une enveloppe dédiée de 465 000 euros.

Avec ces mots, Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil départemental a accueilli Brigitte Klinkert, Ministre déléguée auprès de la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, mardi 28 septembre à l’Hôtel du Département pour la signature de la convention de mise en œuvre d’un Service Public de l’Insertion et de l’Emploi (SPIE). L’acte officiel d’installation a été signé par Nadège Lefebvre, Brigitte Kinkert et Corinne Orzechowski, Préfète de l’Oise en présence de Pascal Verbeke, Vice-président chargé de l’action sociale et de l’insertion, Franck Pia, Vice-président chargé de l’éducation, de la jeunesse, de la citoyenneté et des fonds européens, Conseiller départemental du canton de Beauvais Sud et Brigitte Lefebvre, Conseillère départementale du canton de Beauvais Nord.

Vers une simplification des démarches

Cette convention fait suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Etat qui a retenu la candidature portée par le Conseil départemental de l’Oise parmi les 39 dossiers présentés. Le projet rédigé par le Conseil départemental repose sur un socle de douze partenaires et s’adresse à l’ensemble des Oisiens en situation de fragilité et éloignés de l’emploi : demandeurs d’emplois de longue durée, allocataires au RSA, les jeunes ainsi que les personnes en situation de handicap à la recherche d’un emploi. « Pour ces publics, le SPIE a pour objectif de simplifier les démarches, mieux coordonner l’ensemble des acteurs, proposer des parcours à visée d’emploi tout en levant les difficultés rencontrées mais surtout, de garantir un parcours suivi », a expliqué Nadège Lefebvre. Le Conseil départemental de l’Oise poursuit ainsi sa mobilisation en faveur de l’Insertion et de l’Emploi en s'impliquant à hauteur de 27% du budget global.

Le dynamisme du Département reconnu

La création du SPIE de l’Oise est une excellente nouvelle car cela vient reconnaître, d’une part, le dynamisme du Département et cela conforte, d’autre part, son investissement en matière d’inclusion et d’emploi. J’y vois enfin la reconnaissance du travail fourni par les équipes départementales, que je tiens à saluer et remercier, de même que les partenaires institutionnels et territoriaux de l’emploi et de l’insertion, a souligné Nadège Lefebvre.

En effet, depuis 2015, le Département déploie une stratégie innovante et volontaire. Elle est basée sur le principe des droits et des devoirs, avec notamment la création des Pass Citoyen, ou encore la mise en place des Bus départementaux pour l'emploi. « Dans l’Oise, nous donnons corps aux notions d’engagement réciproque, de droits assortis de devoirs, a rappelé Nadège Lefebvre. Avec pragmatisme et volontarisme, le Département de l’Oise essaie de restaurer la dignité des bénéficiaires des minimas sociaux, en les rendant autonomes et responsables. Ils sont et doivent rester les premiers acteurs de leur parcours. »

Déplacement à la Cité des métiers

Cette visite à l’Hôtel du département a été suivie d’un déplacement à la Cité des métiers de Grandvilliers, l’un des partenaires inscrits dans ce SPIE (*). « La Cité des métiers est un outil formidable au service de la réinsertion sociale mais aussi de l’emploi en milieu rural », a salué la Présidente. La visite, qui s’est déroulée en présence de Martine Borgoo, Conseillère départementale du canton de Grandvilliers, a permis d’aller à la rencontre de jeunes en formation ou à la recherche d’un emploi inscrits dans des dispositifs concrets de retour à l’emploi (ateliers de rédaction de Curriculum Vitae, formation au code de la route sur simulateurs...)

Douze partenaires et des outils communs

La Cité des Métiers, qui propose des actions pour la formation et l’emploi, fait partie des douze partenaires réunis autour du Département et l’Etat. « Lancer aujourd’hui le SPIE, c’est l’opportunité de valoriser les actions déjà mises en place mais aussi d’aller plus loin dans un partenariat afin d’optimiser les efforts consentis en direction de ceux qui veulent trouver une place par l’activité et le travail », a conclu la Présidente en citant, par exemple, le déploiement de la plateforme Worktools. Avec le SPIE, cet outil de mise en relation des bénéficiaires du RSA avec leurs conseillers sera étendu, fort de son efficacité, aux autres publics, tels que les travailleurs handicapés et personnes accompagnées par Pôle Emploi.

 

(*) Ce partenariat inclut également : Pôle emploi, la CAF, le Conseil régional des Hauts-de-France, la Chambre des métiers et de l’artisanat, l’Union des centres sociaux ruraux de l’Oise, la BGE Picardie, l’IPSHO / CAP Emploi, l’IRIAE, la MEF Beauvaisis et PROMEO.