Ils font vivre l'Oise

J’aime l’Oise, on se serre les coudes ! « Mon Rest’Ouvert », l’initiative solidaire de Jérôme Daguerre

Découvrez le portrait du créateur du groupe Facebook « Mon Rest’Ouvert » dont aujourd’hui 1500 personnes, principalement de l’Oise, sont abonnées. Une initiative créée dans l’Oise et pour l’Oise par Jérôme Daguerre.

Publié le

Jérôme Daguerre a 30 ans. Ce jeune papa est conducteur de train et habite Cinqueux, commune d’un peu plus de 1500 habitants, située entre Liancourt et Pont-Sainte-Maxence.

Après l’obtention de son CAP plomberie et de son BEP chauffage, il est embauché en CDI. 8 ans après, un sérieux bagage d’expériences et de connaissances entre ses mains, le Cinquatien décide d’ouvrir sa propre entreprise, toujours dans le domaine de la plomberie et du chauffage. Une expérience dont il mettra un terme 2 ans plus tard afin de se consacrer à sa famille. Il décide alors de se réorienter et se tourne vers le métier de conducteur de train pour la SNCF.

« L’union fait la force. Nous avons tous quelque chose à apporter aux personnes qui nous entourent »

Jérôme Daguerre part au combat pour les restaurateurs de l’Oise

Seulement voilà. La crise sanitaire et mondiale que nous connaissons immobilise la France le 16 mars dernier. Jérôme se retrouve alors confiné comme l’essentiel des oisiens. « Pas un instant, nous dit-il, je n’aurais pu imaginer qu’une telle situation se reproduirait 5 mois plus tard. » Et pourtant...

Le soir de l’annonce du deuxième confinement, nous sommes le 29 octobre, Jérôme et Emeline sa compagne, comme à leur habitude, débattent ensemble de la situation sanitaire, économique et sociale. Leur attention se focalise très rapidement sur les restaurateurs qui verront une nouvelle fois leurs activités proscrites. Convaincus que « l’union fait la force », Jérôme décide de créer un groupe Facebook dont l’objectif serait de permettre aux professionnels de la restauration qui proposent de la vente à emporter ou en livraison de communiquer gratuitement vers les habitants de l’Oise. « Nous avons tous quelque chose à apporter aux personnes qui nous entourent », ajoute-t-il. 

Jérôme insiste sur le mot « gratuitement » car pour lui, il est indispensable de lutter contre les services payants, qui sont souvent très onéreux et qui de par leur taille bien souvent nationale, voire internationale, ne répondent pas suffisamment aux attentes et aux besoins de leurs clients. « Il est possible aujourd’hui, tous ensemble, de mettre en place des initiatives collectives gratuites juste avec notre solidarité et l’envie de s’en sortir les uns avec les autres. »

C’est chose faite puisque le 1er novembre, la toile voit la création du groupe « Mon Rest’Ouvert ». 17 jours après et quelque 1500 abonnés plus tard, Jérôme annonce la création d’un site internet dont l’objectif sera de donner plus de visibilité encore à ces professionnels qu’il aime tant soutenir.« Je suis la locomotive, mais les wagons derrière (les restaurateurs, les consommateurs) poussent très fort. Sans eux, rien de tout cela n’existerait ».

Nous lui souhaitons de réussir ainsi qu’à ceux qu’il soutient, le soutiennent et à ceux qui rejoignent son aventure. Le collectif triomphera !

Contact

VOUS ÊTES ARTISANS ? COMMERÇANTS ? PRODUCTEURS ? ET VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER À L’OPÉRATION "J’AIME L’OISE, ON SE SERRE LES COUDES !" ?

Contactez-nous par mail à conseil.departemental@oise.fr